Théo. – Après ce que tu viens de m’expliquer sur la pratique avancée, je me sens un peu perdu. Je suis peut-être doué spirituellement, mais je débute à peine. Tu as dit toi-même que je ne franchirai pas la région du cœur avant plusieurs années. Je commence donc une période de travail intense sur les cinq éléments du cœur et sur la transformation du caractère, n’est- ce pas ?

L’Ancien. – Tu dois comprendre qu’il y a plusieurs niveaux d’approche :

  • Le premier, avec Heartfulness est plus basé sur le bien-être, il concerne l’équilibre et toutes les belles qualités du cœur, de la communication et de l’empathie.
  • Le deuxième niveau est plus « trans-personnel ». La progression du chercheur se verra par la progression dans les cinq éléments et la qualité du vide intérieur qu’il aura atteint dans le Sahaj Marg, ou comme dans la pratique avancée d’Ho’oponopono que nous avons étudiée la dernière fois.
  • Le troisième niveau est transcendant. Il est divin, direct. C’est la verticale dont parlait Babuji.
    Il y a encore de nombreuses étapes, mais je te donne ces trois niveaux à titre indicatif. Il pourrait y en avoir dix ou plus ou un seul, l’Ultime.

Théo. – Ce que j’avais compris, c’est que l’évolution se faisait en spirale, par cercles plus ou moins rapprochés, ceci en fonction de la capacité et de la volonté d’évolution de l’aspirant.

L’Ancien. – Dans la pratique avancée, je t’ai aussi parlé de la voie de l’Amour. Elle passe par l’abandon, voire la soumission totale de l’âme au Divin. Comment reçois-tu cette dernière phrase ?

Théo. – Quelque chose en moi s’est rétracté, j’ai entendu « être commandé, me soumettre à une autorité supérieure », mais en même temps quelque chose me dit que cette guidance est faite avec amour, bienveillance et que cela doit être merveilleux à vivre au quotidien.

L’Ancien. – Tu viens d’effectuer ta propre évaluation. Vois comment l’âme et la personnalité reçoivent différemment la même proposition ! La pratique les harmonise graduellement. Elle unifie l’être.

Théo. – Quelle est la marque de l’ego ? Comment le reconnaître ?

L’Ancien. – C’est lui qui veut maîtriser tous les aspects de « sa » vie, le spirituel inclus.

Théo. – Et quelle est la marque de l’âme, à part l’amour, bien sûr ?

L’Ancien. – L’excellence et la perfection.

Théo. – Cela ressemble aussi à des ambitions de l’ego.

L’Ancien. – C’est une aspiration de l’âme incarnée.

Théo. – Quelle est la différence ?

L’Ancien. – D’après toi ?

Théophile s’intériorise, il sait que l’Ancien lui permettra d’accéder à la connaissance intuitive comme il l’a déjà fait auparavant.

– La perfection vient de Dieu seul, reprend l’Ancien, c’est pour cette raison qu’il est préférable de Lui laisser les commandes de notre être et de ses enveloppes, à l’image du Seigneur Krishna qui conduit le char. Avec le Divin, tu peux atteindre la Perfection dans l’imperfection.

Théo. – Qu’est ce que cela veut dire ?

L’Ancien. – Que la condition humaine ne permet pas d’atteindre la perfection, mais de réaliser la Perfection divine.

Théo. – Encore un oxymore, la perfection dans l’imperfection.

L’Ancien. – Toutes ces conditions dépassent l’entendement humain. Ce sont des Mystères que l’on peut saisir par l’expérience.

Théo. – D’où l’approche mystique ; elle est directe par la grâce de Dieu et bénéficie grandement de l’aide d’un guide spirituel compétent.

L’Ancien. – Tout dépend aussi du chemin parcouru pendant tes vies passées.

Théo. – Tu veux dire qu’il me serait possible de sauter une classe ou une région ?

L’Ancien. – J’ai pu t’initier et t’amener presque jusqu’à la réalisation car tu l’avais quasiment accomplie dans ta vie précédente.

Théo. – Donc ?

L’Ancien sourit malicieusement :
– Sept ans devraient suffirent.

L’enthousiasme de Théo s’effondre d’un coup :
– Sept ans … murmure t-il consterné.

L’Ancien. – Je n’ai pas dit que tu ne pouvais pas aborder ton évolution spirituelle par tous les niveaux en même temps. Tu verras bien lequel prendra le dessus et là, tu sauras vraiment où tu en es.
Personne ne peut prédire comment le Divin va œuvrer, comment la grâce va opérer. Si tu en as le courage et la détermination, prends la verticale. C’est une voie difficile, mais la plus belle. Elle est bénie et tu n’es jamais laissé seul.

– Je ne sais plus quoi penser, dit Théo, un peu déçu.

L’Ancien. – Ne pense pas, laisse ton intuition te guider. Surtout ne te laisse jamais enfermer par une théorie, ni par personne. Si je te mets une limite et que tu y crois, tu seras inévitablement limité.

– Et si je crois dans l’illimité … je serai en … Dieu ! conclut joyeusement le jeune homme.

L’Ancien. – Oui, bravo.

Théo. – Donc, tout le monde peut choisir « la pratique avancée ».

L’Ancien. – Bien sûr. Elle est toujours ouverte mais peu en ont vraiment envie.

Théo. – J’ai un grand enthousiasme, et étymologiquement, enthousiasme veut dire « en Dieu ».

– Alors chevauche le souffle de l’enthousiasme à l’infini … conclut l’Ancien, fier de son protégé.

A suivre…

Théophile l’Ancien
Extrait de Dialogues avec Théophile l’Ancien
L’initiation de Théophile le Jeune