Ne cherchons pas à détourner l’amour de Dieu. Cherchons plutôt à le reconnaître, à l’accompagner ; cela nous rendra extrêmement heureux.

Au lieu de vouloir être aimés selon nos désirs, aimons Infiniment tout ce qui se présente à nous. Sans le savoir, nous reconnaissons tout naturellement la présence de Dieu. Il reste pour chacun un mystère, mais L’Amour nous le rend plus facilement accessible.

Nous avons tous tendance à « chosifier » l’amour, ce que nous aimons, les personnes que nous aimons. C’est une manière de limiter Dieu. Il nous offre l’Amour infini et nous nous contentons de l’enfermer dans le fini. L’Amour emprisonné s’étiole. Il a alors tendance à disparaître ou tout simplement à se manifester ailleurs, passer son chemin et se rendre là où il est libre d’exister. Il ne résiste pas, ne lutte pas. Il passe, attendant un moment plus propice pour revenir à nous.

Théophile l’Ancien
Extrait de Les dits de Théophile
Essais