Contenu

Les cinq éléments du cœur

Les cinq points du cœur


Les cinq éléments du cœur

002-cinq-éléments-cœur-2– Me voici arrivé à l’âge adulte sans savoir vraiment qui je suis. J’ai l’impression de jouer des rôles ou de ne pas être ce que je montre. Qui suis je au fond de moi ? Quel est mon vrai moi ? Existe t il un moyen de le découvrir ? dit Théophile le Jeune.

Après un profond silence, Théophile l’Ancien répond :
– Tout a débuté par le cœur, tout finira par le cœur.

Théophile le Jeune, un peu agacé :
– Encore une de tes énigmes l’Ancien. Enseigne-moi plutôt quelque chose qui me soit utile, quelque chose de pratique qui me permette d’être ce que je suis. Je pressens en moi de la grandeur mais en même temps je me connais tout petit, démuni. Je ressens parfois un très grand potentiel, des capacités infinies qui ne demanderaient qu’à se manifester, mais que sont-elles ? Comment y accéder ? Puis les trouver et les développer ?

Cinq éléments

Les cinq éléments du cœur.

Théophile l’Ancien le fixe d’un regard plein d’amour et de tendresse. Il connaît l’impétuosité de la jeunesse, son impatience à dévorer la vie à pleines dents. En souriant, il répond :
– Le cœur est au centre d’une région, celle de toute manifestation, celle de ton être incarné. Il gouverne les cinq éléments qui te constituent, respectivement : l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre.

L’Ancien dessine dans le sable, une étoile à cinq branches inscrite dans un cercle. Au sommet de chaque branche il trace le symbole de chacun des cinq éléments.

– Tous les éléments sont interdépendants. Cela est très bien expliqué dans la médecine chinoise mais nous y reviendrons plus tard.

– Quel rapport avec ce que je suis et le but de ma vie ?

Théophile l’Ancien. – Tu es parvenu à l’âge où je vais pouvoir t’initier au Mystère des cinq éléments du cœur et à leur essence. Tu vas en faire l’expérience et ainsi tu comprendras. L’initiation consiste à mettre ton âme en mouvement. Elle va visiter, expérimenter et intégrer l’essence de chacun des cinq éléments dont je t’ai parlé.

– Comment ?

Théophile l’Ancien met alors la main droite sur le cœur du jeune homme qui perçoit une vive impulsion dans le cœur. Les deux hommes restent silencieux un long moment.

Puis, Théophile le jeune ouvre les yeux :
– C’est incroyable ! Je me sens complètement régénéré ! Comme si je me réveillais après un long repos réparateur. Tout me paraît clair, limpide, je ressens une grande lucidité. C’est fabuleux !

– Ceci est ta première initiation, ton cœur s’est mis en route vers l’Ultime. Tu vas dans les sept ans à venir, devoir parcourir et explorer chaque élément selon un ordre très précis.
Chaque matin à l’aube naissante, tu pratiqueras la méditation dans le repos et le silence de ton cœur. Tu plongeras profondément en toi même. Cela est le début de la voie du Sahaj Marg appelée aussi la Voie Naturelle fondée par mes Guides spirituels.
Aujourd’hui, ton âme s’est mise en route. Elle va découvrir la Terre du cœur, la purifier puis l’illuminer. Ce premier élément retrouvera ainsi sa condition originelle.

Retour en haut

Les cinq points du cœur

003-cinq-points-cœur-2– Aujourd’hui, nous allons aborder avec plus de précision cette région du cœur, de la manifestation. Selon mon Guide spirituel on y retrouve cinq chakras, nœuds ou granthis qui sont situés dans le corps humain au niveau de la poitrine. Ils ont été numérotés pour des raisons de facilité. Leur illumination successive permettra à ton âme de réaliser son voyage vers le Centre. Il y a d’autres points, nous les verrons plus tard.
Les cinq éléments que nous avons vus précédemment sont étroitement liés aux cinq points de la région du cœur.
Je vais te faire expérimenter le voyage au travers de ces points.

Théophile l’Ancien touche alors le cœur de son jeune ami au niveau du point 2 :
– Ce chakra est celui que mon Guide spirituel Ram Chandra appelle le chakra de l’âme.
Les points du cœur.

Les points du cœur.

Théophile le Jeune se sent transporté par un souffle divin. La grâce semble affluer du cœur de l’Ancien en un flot ininterrompu de vagues successives.

Une demi heure plus tard le jeune homme ouvre les yeux :
– Cela m’a paru très court, comme si le temps se suspendait. Je ne me suis jamais senti autant moi même, comme si j’existais enfin réellement, je ne sais pas comment l’expliquer…

Les mots lui manquent pour décrire ce qu’il a vécu, alors il se tait.
S’installe un long dialogue silencieux dont il a l’habitude avec l’Ancien. Ce dernier hoche régulièrement la tête en une muette approbation. Il sourit gentiment, les yeux éclairés d’une lumière malicieuse.

Quelques instants plus tard Théophile le Jeune rompt le silence et s’exclame :
– C’est exactement ça que je veux ! C’est ce que je cherche depuis longtemps, cette sensation extraordinaire, cette vie en moi !

– Ceci est le début du voyage de l’âme et sa fin, son accomplissement. Avant d’y accéder totalement, tu devras traverser les sphères des cinq éléments et les intégrer dans la Terre du cœur. Ces sphères constituent les différentes dimensions du cœur.
Je vais te transmettre le chemin qu’il te faudra suivre.
Ferme doucement les yeux, tu connais déjà la relaxation Heartfulness, elle te sera utile pour bien te détendre.

Théophile le Jeune est maintenant prêt. L’Ancien touche à nouveau le chakra de l’âme. Son jeune ami est alors complètement submergé par l’amour et une paix profonde s’installe doucement en lui.

Théophile l’Ancien aborde ensuite le point 3, le chakra du feu, et le jeune homme sent son esprit qui s’ouvre : la lumière de la connaissance est à sa portée, il ressent une grande lucidité. L’observateur en lui semble être né. Il comprend ce que discernement veut dire. Tout lui paraît clair, simple, cette simplicité originelle dont parlait Babuji, le guide spirituel de l’Ancien.

Puis c’est le tour du point 4, le chakra de l’eau. Théophile le Jeune, libre de toute peur, plonge dans les abysses de son cœur, au contact de l’essence de son être, de la tranquillité apaisante qui règne en cet endroit.

L’Ancien touche ensuite le point suivant et le jeune homme se retrouve immergé dans un espace infini comme si tout son être était en expansion, vastissime.

Pour finir, dans un geste lent emprunt de sacré, Théophile l’Ancien pose la main gauche sur la tête de Théophile le Jeune pendant que sa main droite reste au contact de la Terre du cœur.

Théophile le Jeune se sent… Un.

Il comprend ce que signifie l’Unité dont parle les religions et les voies spirituelles. Il est enfin lui même. Il perçoit le Divin dans toute sa pureté, dans toute sa simplicité.

Il est Cela.

Après un long moment à savourer cet état, il ouvre les yeux et demande doucement :
– C’est donc ça ? C’est fait ? C’est fini ?

Théophile l’Ancien le regarde tranquillement :
– Non, cela ne fait que commencer. Tu n’es qu’au début du chemin.
Tu vas devoir traverser à nouveau chaque point en pratiquant la méditation. Cela permettra qu’ils soient purifiés et illuminés l’un après l’autre.
Quand tu auras réalisé le deuxième chakra, celui de l’amour, ton être sera toute douceur. Par le développement de la connaissance, tu auras développé une humilité naturelle.
Par le chakra lié à l’eau ton silence intérieur sera ineffable, la foi sera pure.
Quand viendra le moment tu entreras en contact avec la volonté divine et son pouvoir créateur. Ta volonté propre s’effacera pour laisser place à la volonté divine. Ton âme sera alors libérée de la manifestation, elle entrera dans le royaume cosmique de Dieu. Ce n’est qu’à ce moment que la Terre du cœur sera accomplie : elle aura intégré les qualités et les dimensions inhérentes à chacun des éléments qui la constitue. C’est à cet instant que tu deviendras vraiment toi même, en harmonie avec la destinée de ton âme.

– Quand pourrai-je commencer ? interroge Théophile le Jeune.

– Cela a débuté il y a bien longtemps, soupira l’Ancien.

Il sait au fond de lui que le début et la fin sont une seule et même chose. Il sait que tout est déjà accompli. Il s’immerge dans les vagues immobiles de l’Océan infini, là où le temps et l’espace se confondent.

Théophile l’Ancien
Extrait de Dialogues avec Théophile l’Ancien
L’initiation de Théophile le Jeune

Retour en haut